Le Stradivarius de Goebbels de Yoan Iacono

L’histoire vraie du Stradivarius de Goebbels méritait d’être racontée.


En 1943, Nejiko Suwa, jeune virtuose japonaise reçoit des mains de Joseph Goebbels un magnifique violon. Un Stradivarius qui scelle le pacte entre l’Allemagne et le Japon.

Nejiko travaillera assidûment pour que ce violon et elle s’apprivoisent et pourtant... Quelque chose coince. L’âme du violon lui résiste, la magie n’opère pas. Peut-être se rebelle-t-il contre le sort réservé à son propriétaire Lazare Braun, musicien juif assassiné sauvagement par les nazis.

Et puis, ce livre, bien écrit et passionnant, révèle combien la propagande nazie a voulu instrumentaliser la musique, l’art. Politiser ce qui ne peut l’être. Ce contre quoi tentait de résister Nejiko et d’autres artistes. Une question se pose, valait-il mieux rester aux côtés des nazis et continuer de faire vivre la musique ou fuir?

Le Stradivarius de Goebbels de Yoann Iacono ( Éditions Slatkine) est disponible chez Autour d’un livre... et toutes les librairies indépendantes de France


Florence Ka.



111 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout