"Le ciel par dessus le toit" de Nathacha Appanah

“ Le ciel est par dessus le toit si bleu si calme Un arbre par dessus le ciel berce sa palme” écrivait Verlaine alors en prison. Le titre du dernier roman de Nathacha Appanah emprunte au grand poète ses vers et la métaphore est forte, à mon sens. Il y a ce cadre défini de la société auquel finalement Phénix, Paloma et Loup ne peuvent appartenir. Il y a cette mère, Phénix, handicapée de l’Amour, qui ne sait l’exprimer et être cette mère aimante qu’elle devrait être. Il y a Paloma qui dès qu’elle le peut part et laisse son petit frère Loup promettant de revenir un jour le chercher. Dix ans plus tard, elle n’est toujours pas là et Loup part pour retrouver sa grande sœur, pour savoir et comprendre. Il conduit sans permis et provoque un accident, finit en maison d’arrêt... Ce trio s’aime et ne sait communiquer. Phénix, la mère, pilier de la famille a l’âme blessée. Elle s’appelait Eliette et a voulu changer de prénom comme on change de vie... Un roman touchant, à l’écriture singulière, forte et plaisante lorsque l’on s’y fait. Les personnages sont attachants.


©2018 by Autour d'un Livre.