« La culture nous sauvera » de D.Lisnard & C.Tardieu

La Culture, véritable outil pour venir au secours de notre société !

Les fractures sociales, identitaires, culturelles existent bel et bien dans notre pays. Et cela n’est en rien une fatalité. La culture, sous toutes ses formes, pourrait y remédier. C’est en substance ce que nous disent notre Maire David Lisnard et son co-auteur Christophe Tardieu dans « La culture nous sauvera » ( Editions de l’Observatoire). Dans cet ouvrage, véritable et riche plaidoyer pour un monde meilleur, pour une France plus sereine et prospère, une fois ce constat établi, les auteurs développent un éventail de propositions. Comme, par exemple, prodiguer en milieu scolaire une éducation artistique et culturelle. En résulterait une promotion de « l’éducation à l’art mais aussi par l’art ». Il s’agit avant tout, écrivent les auteurs, de « briser le plafond de verre du déterminisme social en permettant aux enfants et adolescents de s’émanciper, de s’accomplir individuellement et de se construire en tant que citoyens ». Après avoir dressé un état des lieux, allant du monde du spectacle, du cinéma, de la littérature, des musées, de l’animation, aux réseaux sociaux,…, les auteurs nous expliquent combien développer la culture pourrait également se révéler bénéfique à la santé économique du pays. Investir dans la culture, tel que ce fut le cas, par exemple, de la ville d’Angoulême, pourrait voir revivre de nombreuses contrées abandonnées en France. La ville d’Angoulême, menacée d’un fort déclin s’est vue métamorphosée, grâce à des spécialistes de l’animation et du jeu vidéo en une ville plus prospère, qui crée des emplois. Un exemple parmi tant d’autres pour démontrer que la Culture n’est pas non seulement une nourriture de l’esprit, essentielle au libre arbitre et à la réflexion, mais peut être vue sous l’angle d’un formidable outil économique. Théâtre de nombreux remaniements ministériels ces dernières années, le ministère de la Culture n’a pas tenu de ligne proprement directrice à ce sujet et a certainement également subi les restrictions budgétaires de gouvernements qui ne jugeaient pas la culture aussi essentielle qu’elle devait l’être. Sans parler des lenteurs de la bureaucratie.

Véritable passerelle entre les sociétés, espoir de relever les défis économiques qui nous attendent, la culture pourrait, oui! sauver notre société. Pour cela, il faudrait au gouvernail la personne apte à développer ce noble et constructif projet… Il se peut que nous ayons trouvé celui qui en sauvant la Culture, sauvera la France!

« La culture nous sauvera » est disponible chez Autour d’un livre...à Cannes et toutes les bonnes librairies de France



314 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout