"L'arbre de l'oubli" de Nancy Huston

Nos origines dessinent-elles nos fondements ? Est-il nécessaire de se déconstruire pour se construire ? Mieux vaut-il “germer plutôt que gémir”? “Planter plutôt que se plaindre”? Autant de questions que soulève ce profond et nouveau roman de Nancy Huston.

Il était un arbre quelque part en Afrique où les “ marrons”, esclaves, déposaient leur histoire avant leur exil forcé. C’est “l’arbre de l’oubli”.

Shayna, fruit d’une GPA, revient sur la terre d’origine des afro-américains, dont est issue sa mère biologique. Son père Joel, juif, se démène avec les démons de son passé et les carcans de sa religion entretenus par sa mère Jenka. Sa mère adoptive, Lili Rose se débat avec les traumatismes de son enfance. Si Joel et Lili Rose demeurent dans le déni de leur passé, le fuient, le contournent, chacun à sa manière, Shayna cherche, elle, à sonder ce passé, celui des afro-américains. Peut-être pour l’accepter et se construire. Un roman d’une extrême profondeur, subtile, qui nous crie , plus que jamais, que c’est en soi et nulle part ailleurs que se forgent nos racines

“ L’arbre de L’oubli” ( Actes Sud) est disponible chez Autour d’un livre et dans toutes les librairies de France



107 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout