Apeirogon de Colum Mccann

Un chef d’œuvre! ... mais attention, Apeirogon de Colum Mccann ( Belfond) est un ouvrage complexe, hybride et protéiforme. De plus, ayant été moi-même reporter au Proche-Orient, ayant rédigé un ouvrage sur le sujet, ayant vécu de nombreuses années dans cette région, le sujet me passionne et je le trouve ici particulièrement bien amené et traité avec grande objectivité, ce qui est précieux et rare.

Apeirogon est une figure géométrique au nombre infini de côtés et l’auteur, journaliste irlandais, aborde son sujet sous de multiples angles: philosophique, historique, sociologique, symbolique, spirituel, et en tout cas humain, si humain.

C’est l’histoire vraie et dramatique de deux pères, l’un israélien, l’autre palestinien qui ont, chacun, perdu une fille. C’est l’histoire d’un conflit sans fin, de peuples en souffrance et d’hommes et de femmes qui finissent par comprendre que le dialogue et les mains tendues sont incontournables et salvateurs, que la vengeance et la haine sont contreproductives. Du deuil, de la haine, de la colère à la résilience et à une action réelle pour la paix, Bassam et Rami ont parcouru le monde pour diffuser leur message pacifique. Bassam a fait un long séjour en prison et adhère à la non violence de Martin Luther King ou Ghandi. Rami et son épouse, israéliens, sont imbibés de sentiments pacifistes. Et l’on comprend aussi que la première victime dans ces drames est le meurtrier lui-même...

A chaque page, des phrases coup de poing nous réveillent et nous font méditer sur le sort de cette région et notre planète. Une vraie leçon d’humanité et un livre dont on se souviendra.


©2018 by Autour d'un Livre.