Le procès Spinoza de Jacques Schecroun

Passionnant!

Avant-gardiste, le philosophe Baruch Spinoza (1632-1677), sortait du cadre strict de la religion juive pour développer sa pensée. Il lui était inconcevable de demeurer enferré dans des dogmes vissés, désuets parfois, sans s’accorder l’aptitude à en déroger pour réfléchir. Et cela l’a conduit à faire l’objet d’un procès au sein de la communauté juive d’Amsterdam qu’il fréquentait. Lui était reprochées les libertés qu’il prenait avec la religion juive et son interprétation des textes, sa franchise et ses réparties frappées de bon sens et d’intelligence. Un procès conclu par un Herem, une excommunication définitive de sa communauté.

Aussi douloureuse ait pu se révéler cette mesure, elle libéra définitivement sa pensée et il y travailla sans relâche.

Jacques Schecroun, à travers ce brillant roman, nous conte l’histoire familiale de Baruch Spinoza, le déroulement du procès et les conséquences qui en résultent: la philosophie du grand penseur qui sut des ténèbres faire jaillir la lumière, balayant des passions tristes pour n’extraire que le meilleur, et le plus indispensable, un sérieux travail sur soi.

Un livre qui fait écho “ au livre d’Irvin Yalom, “Le problème Spinoza”.

Le procès de Spinoza ( Albin Michel) est disponible chez Autour d’un livre et dans toutes les librairies de France



105 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout